Le gecko : colocataire commis d’office

Notre refuge est une foire aux animaux exotiques avec pour invité d’honneur le gecko dans toutes ses formes. Un fait qui plairait sûrement aux passionnés de bêtes tropicales qui exposent fièrement leur dernière acquisition dans un bocal chauffé. Ici pas de terrarium élaboré ni de réserve à grillons, les bêtes cohabitent directement avec les Hommes, que ça leur plaise ou non.

Guère plus grands qu’un lézard, les geckos se nicheront sous les toits, exploreront sans mal les recoins accessibles et poursuivront leur existence autour des ampoules allumées, leur précieux garde-manger, où s’aveuglent tout un tas d’insectes volants divers et variés.

P1180463
Le gecko n’a peur de rien et s’infiltrera partout, même dans votre abat-jour !

Au quotidien, difficile d’ignorer son existence. Une fiente balancée sans scrupule sur le pauvre individu allongé plus bas dans son hamac ou un duel nerveux où le perdant sera projeté sur les cheveux de madame qui passait là, l’exilé devra apprendre à vivre avec ces bêtes, devenues de fait ses plus proches colocataires. Leur présence se trahira en quelques cris saccadés sur les hauteurs des plafonds, aux œufs abandonnés derrière la bonbonne de gaz ou bien au nombre de merdes séchées que l’Homme balaiera chaque matin hors de chez lui. Des petites crottes longilignes souvent accompagnées d’une petite boule blanche, la matérialisation solide de leurs urines, jetées en parcimonie ici et là dans son intérieur.

Si les croyances locales considèrent l’animal comme porteur de chance, il est surtout apprécié pour ses capacités à nettoyer les intérieurs des importuns. Simples moucherons ou gros insectes, les plus imposants d’entre eux deviendront l’en-cas favori du gros gecko tacheté, le grand timide du groupe, le gecko tokay.

P1200840
Le gecko tokay offrant là son plus beau smile !

Long de vingt centimètres pour les plus petits gabarits, le gros gecko n’est jamais bien loin. Plus réservé, celui-là préférera la pénombre d’un volet et les cachettes dissimulées pour éviter, autant que possible, de se faire remarquer. Outre les restes de coléoptères mâchouillés de la veille toujours déposés au même endroit, le gros gecko est un animal discret sauf quand il s’agit de pousser son appel solitaire. Un cri souvent isolé d’un animal en mal d’amour, qui retentira de temps à autre, parfois en plein milieu de la nuit. Mais si par chance, votre tokay tombe amoureux, alors le couple vivra caché sous les toits, silencieux et fidèles, en attendant d’y voir naître leurs premières progénitures, quitte à venir déposer ses œufs derrière le lavabo.

Domiciliée au-dessus du salon, on observera alors la famille se goinfrer au coucher du soleil de fourmis volantes venues s’aventurer là. Tel un snack avant de dîner, le gros gecko préférera s’offrir la chair dodue d’un coléoptère, d’un cafard ou d’une cigale plutôt que les vulgaires moucherons, laissés eux aux plus petits spécimens.

BF3BBFD2-F438-4B31-9499-EEBB58B0AB50
Le gecko parachute. Et oui, on a même celui-là.

 

Vous l’aurez compris, on ne peut rien contre les geckos. A moins de vous lancer dans un massacre au lance-pierre, comme me l’avait gentiment suggéré notre voisin, votre quotidien devra s’accommoder de quelques reptiles domestiques qui squattent libéralement vos hauteurs. Si les capturer vous tente, alors sachez qu’il est préférable de relâcher la bête assez loin d’ici, évitant ainsi que l’animal ne retrouve son chemin. Mais puisque vous n’êtes pas vraiment chez vous et que vous êtes gentils, vous apprendrez alors à cohabiter du mieux que vous pourrez avec une bande de joyeux geckos qui ne manqueront jamais de vous surprendre un peu !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s